Ahmed Ouyahia veut repenser le marché de l'assemblage automobile algérien

Publié le 28.12.2017, 17h31 par La Rédaction | 50 vues | 0 Commentaires

Ahmed Ouyahia veut repenser le marché de l'assemblage automobile algérien Ahmed Ouyahia veut repenser le marché de l'assemblage automobile algérien

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, est revenu lors de la 26 ème édition de la foire de la production algérienne (FPA) sur l'importance de "mettre dans l'ordre" dans le marché domestique de l'assemblage de véhicules. Ce dernier a en effet déploré le nombre excessif de demandes en la matière.

"Il y a trop de (sollicitations) dans ce secteur. Néanmoins, nous n'allons pas manger toutes les devises du pays en important des kits. Nous allons donc mettre de l'ordre dans ce marché", a-t-il martelé.

Avant d'ajouter : "Lorsque nous avions 174 milliards de dollars de réserves de change, nous importions 500 000 véhicules par an pour une facture équivalente à 6 milliards. Aujourd'hui les choses ont changé. Nous ne disposons plus que 98 milliards de dollars. Il est clair que nous n'avons pas arrêté l'importation de véhicules pour importer ensuite 600 000 kits."

Pour rappel, la FPA, qui accueille le secteur automobile mondial à travers la présence d'assembleurs choisis par l'Etat (Kia, Renault, Djazaïr, Global Motors Industries, Cima Motors, Sarl VMS, Sovac Prodiction, Ival Industries, plusieurs firmes de l'armée...), a pris fin hier soir. 

La Rédaction

Source : TSA Algérie

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email