Algérie : le 1er ministre annonce une baisse du volume d'importations et lorgne sur le marché africain

Publié le 08.03.2017, 12h53 par La Rédaction | 26 vues | 0 Commentaires

Algérie : le 1er ministre annonce une baisse du volume d'importations et lorgne sur le marché africain Algérie : le 1er ministre annonce une baisse du volume d'importations et lorgne sur le marché africain

Le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, a annoncé lundi 6 mars que le gouvernement comptait diminuer le volume des importations nationales afin de préserver ses réserves de devises étrangères, sérieusement mises à mal par la crise pétrolière.  Il a indiqué dans la foulée vouloir développer l'influence économique pharmaceutique algérienne sur le continent africain.

"Notre objectif en 2017 est de réduire à 30 milliards de dollars le volume de nos importations."

Le Premier ministre évoque donc une baisse de 5 milliards de dollars de la facture importation par rapport à 2016 où celle-ci atteint 35 M$.

L'intéressé a par ailleurs souligné que cette courbe s'était sérieusement abaissée depuis deux ans : "Les efforts de rationalisation ont permis de ramener les importations de 66 milliards dollars en 2014 à 35 milliards dollars en 2016."

A.Sellal, qui confirme ainsi vouloir mettre fin à une "Europe dépendance", s'est également arrêté sur le sujet de l'industrie pharmaceutique locale sur laquelle il fonde beaucoup d'ambitions :

"Le secteur privé national peut jouer un rôle important dans ce domaine. Nous possédons des capacités énormes pour conquérir le marché africain."

Au patronat algérien de jouer maintenant.

La Rédaction

Source : Agence Ecofin

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email