Algérie : le retour du choléra inquiète

Publié le 26.08.2018, 14h08 par La Rédaction | 33 vues | 0 Commentaires

Algérie : le retour du choléra inquiète Choléra Algérie


Depuis le début du mois d'août, 46 personnes ont été contaminées par le choléra recense le ministre de la Santé algérien. Pour autant, ce bilan pourrait s'alourdir car 93 autres cas laissent encore place au doute.

Comme le souligne le média, Le Parisien, "le choléra est une infection diarrhéique aiguë provoquée par l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés par un vibrion qui provoque fortes diarrhées et vomissements. En conséquence, ce dernier peut entraîner une déshydratation sévère et la mort en l’absence de traitement".

Pour information, "aucun cas de cette épidémie n’avait été détecté en Algérie depuis 1996, tandis que la dernière épidémie d’ampleur remonte à 1986". Problématique, vous en conviendrez, car l'épidémie prend peu à peu de l'ampleur.

Et pour cause, "le second patient décédé du choléra a été contaminé dans la wilaya de Blida (à 50 km au sud d’Alger), où 25 cas sont confirmés".

Sachant "qu'un cas suspect a été confirmé dans la wilaya de Médéa tandis qu'un autre a été recensé dans celle d’Aïn Defla, toutes deux jusqu’ici épargnées"Ce qui n'est pas sur une surprise en soit puisque ces deux collectivités territoriales sont limitrophes de celles de Blida et de Tipaza. 

Par ailleurs, il est important de noter que la wilaya de Bouira est elle aussi touchée avec 3 personnes affectées par le vibrion.

La Rédaction

Source : Le Parisien

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email