Algérie : un énorme potentiel en hydrocarbures... mal exploité

Publié le 29.03.2019, 14h07 par La Rédaction | 228 vues | 0 Commentaires

Algérie : un énorme potentiel en hydrocarbures... mal exploité Algérie : un énorme potentiel en hydrocarbures... mal exploité


Un récent rapport publié par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) estime les capacités pétrolières algériennes à 12,2 milliards de barils. Soit la 16 ème réserve au monde. 
Néanmoins, le géant maghrébin est encore loin d'avoir atteint son plein potentiel en matière d'hydrocarbures. La faute à un manque d'investissements criants en la matière.

Selon la structure outre-Atlantique, le pays n'a malheureusement toujours pas débuté l'exploitation concrète de ses réserves d'or noir offshore. Sachant qu'il dispose également d'une manne juteuse de "20 020 milliards de mètres cubes de gaz de schiste peu mise en valeur". Un secteur où il occupe pourtant la 3 ème place des Etats du globe les mieux "dotés". 

Pire, cette situation se prolonge aussi sur le gaz naturel en raison d'investissements étatiques bien trop timides. L'Agence précise d'ailleurs que "sans investissement supplémentaire en amont, le taux de déclin devrait (fatalement) augmenter, entraînant (de facto) une baisse de la production".

Pour information, la dépendance de l'Algérie aux hydrocarbures est immense : le gaz et le pétrole représentent en effet 95 % de ses exportations et 60 % de ses recettes fiscales.

La Rédaction    

Crédits photos : PxHere et Wikipédia

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email