Le fondateur du FN français revient sur la guerre d'Algérie... et la torture

Publié le 26.02.2018, 17h27 par La Rédaction | 51 vues | 0 Commentaires

Le fondateur du FN français revient sur la guerre d'Algérie... et la torture Le fondateur du FN français revient sur la guerre d'Algérie... et la torture


Dans ses mémoires à paraître le 1er mars, Jean-Marie Le Pen, le fondateur du Front national (parti d'extrême droite), évoque l'épineux dossier de la torture durant la guerre opposant la France à l'Algérie entre 1954 et 1962. 

 

L'homme politique, qui a servi dans un régiment de parachutistes français de 1956 à 1957, a indiqué dans une interview radiophonique n'avoir jamais pratiqué la torture mais qu'il aurait pu le faire si ses supérieurs lui en avaient donnés l'ordre. Ce dernier explique d'ailleurs les tenants et aboutissant découlant de ce lourd chapitre de la guerre d'Algérie :  

 

"Les consignes qui étaient données étaient d’éradiquer à n’importe quel prix la menace terrible que faisait peser le terrorisme, qui a fait des centaines de morts, de blessés et de mutilés, dont personne ne parle (...).C’était justement à la recherche de ces réseaux de bombes qu’un certain nombre de procédés ont été utilisés, beaucoup plus humains que de déchiqueter les jambes d’une petite fille. Y figuraient les coups, la gégène et la baignoire, mais nulle mutilation, rien qui touche à l’intégrité physique." 

 

JM. Le Pen, sous fond de patriotisme, valide ainsi des procédés très discutables, dont il tente immédiatement d'atténuer la portée : 

 

"L'armée française revenait d'Indochine. Là-bas, elle avait vu des violences horribles qui passent l'imagination et font paraître l'arrachage d'un ongle pour presque humain. (...) Cette horreur, notre mission était d'y mettre fin. Alors, oui, l'armée française a bien pratiqué la question pour obtenir des informations durant la bataille d'Alger, mais les moyens qu'elle y employa furent les moins violents possibles", s'est-il ardemment défendu. 

 

Avant d'indiquer avoir la conscience tranquille après avoir gagné tous les procès auxquels il a du faire face sur cette "question".

 

La Rédaction

 

Sources : Le Point et RTL

 

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email