Les Algériens fustigent la taxe frontalière tunisienne de 30 dinars

Publié le 03.08.2016, 15h22 par La Rédaction | 74 vues | 0 Commentaires

Les Algériens fustigent la taxe frontalière tunisienne de 30 dinars Les Algériens fustigent la taxe frontalière tunisienne de 30 dinars

De nombreux Algériens, opposés à l'instauration par le gouvernement tunisien d'une taxe de 30 dinars appliquée à tous les touristes étrangers non résidents en Tunisie, ont bloqué hier le passage frontalier de Betita (au sud de Bir Al Ater) en guise de protestation.

Cette manifestation a interrompu la circulation dans les deux sens durant plusieurs heures. A noter qu'il s'agissait de la deuxième opération de ce type lors des cinq derniers jours.

Ces derniers, pour la plupart commerçants, s'étonnent de l'absence de réciprocité de la taxe (entrée en vigueur le 1er octobre 2014) pour les Tunisiens souhaitant entrer sur le territoire algérien. Ils ont donc demandé son annulation pure et simple, alors que la fréquentation des visiteurs Algériens en Tunisie ne cesse de progresser comme le souligne la douane locale.

En effet, leur nombre est déjà évalué à 458 000 depuis de l'année, soit une hausse de 2,8% par rapport à 2015. Ce chiffre pourrait même être porté à 1,5 million en 2016 !

Tunis s'est de son côté timidement défendu en annonçant plusieurs mesures destinées à faciliter leur séjour sur place. Ainsi, les Algériens pourront profiter de facilités de procédures douanières, d'espaces de repos dans les passages frontaliers, mais également de promotions exceptionnelles dans les hôtels tunisiens...

La Rédaction

Sources : El Watan et Webdo

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email