Les enfants du sud découvrent la Corniche jijelienne

Publié le 20.06.2015, 14h20 par La Rédaction | 1482 vues | 0 Commentaires

Les enfants du sud découvrent la Corniche jijelienne Un des plages de la Corniche de Jijel

Un des plages de la Corniche de Jijel

Plus de 600 enfants du Sud du pays et des régions des Hauts-Plateaux viennent visiter les côtes de Jijel pour un séjour de découverte de la corniche jijelienne, a-t-on appris.

Les enfants viennent de plusieurs régions du sud, notamment de Tamanrasset, et d’Ouargla, avant d’être rejoints par 100 autres issus de la wilaya de Ghardaïa, a indiqué, Amar Djaiz, dont certains de ces vacanciers vont aller à la mer pour la première fois.

D'autres viennent aussi de Tissemsilt, de Bordj Bou Arreridj et de Sétif font également parmi les invités de côte du saphir dans le cadre d’un séjour à Jijel.

Les sessions qui varient de 12 à 15 jours comportent un riche programme d’animation et d’activités culturelles et de loisirs, assuré par un encadrement de jeunes animateurs bénévoles, a précisé de son coté, Abdelhak Boukriba, directeur de l’auberge de jeunes de Jijel.

En plus des séances de baignade et des veillées culturelles et artistiques, les enfants des wilayas du Sud et des Hauts plateaux effectueront des visites guidées et des randonnées pédestres pour découvrir les sites naturels de la région de Jijel.

S’agissant du programme de mobilité de jeunes arrêté par le ministère de la Jeunesse et des sports, les structures de jeunesse de la wilaya de Jijel commenceront à recevoir, après la fin du mois de Ramadhan, de nombreux autres jeunes colons, a encore précisé M. Djaiz.

Les auberges de la région, implantées à Ziama Mansouriah, Jijel, Gheriana et Taher constitueront les lieux de résidence de ces jeunes colons en villégiature sur la corniche jijelienne, a précisé ce responsable, rappelant que pour ce qui est de la mobilité des jeunes et des séjours en bord de mer, la wilaya de Jijel avait décroché, en 2014, la première place à l’échelle nationale, au plan du nombre d’enfants accueillis.

Le directeur de la Jeunesse et des sports a par ailleurs indiqué que l’auberge de Sidi Abdelaziz sera prochainement opérationnelle et pourra recevoir ses premiers hôtes, tandis que le camp international de jeunes de Bordj Blida a bénéficié d’une enveloppe de cinquante (50) millions de dinars pour une opération de réhabilitation destinée à améliorer les conditions d’accueil et de séjour des vacanciers.

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email