Du beau monde au Festival international du film de Marrakech 2015

Publié le 15.11.2015, 19h02 par La Rédaction | 191 vues | 0 Commentaires

Du beau monde au Festival international du film de Marrakech 2015 FIFM, un castin g de rêve

La 15e édition du FIFM, qui ouvrira ses portes du 4 au 12 décembre, rendra hommage à de nombreuses célébrités internationales. Bill Murray, Willem Dafoe, Park Chan-Wook, ou encore la star indienne Madhuri Dixit et le directeur photo marocain Kamal Derkaoui font partie de ce casting de premier ordre.

Francis Ford Coppola sera pour sa part président du jury. Le réalisateur de la trilogie du Parrain, dont la réputation n’est plus à faire, n’a pas caché sa satisfaction à l’idée de remplir ce rôle : « Le Royaume du Maroc fait partie de mes endroits préférés au monde, et c'est donc avec une joie toute particulière que j'assisterai au Festival International du Film de Marrakech. »

Le cinéaste a confié dans la foulée avoir un lien de filiation avec le Maghreb : « Ma grand-mère paternelle est née en Afrique du Nord et je me souviens très bien des histoires qu'elle me racontait. Ces affinités personnelles et familiales, ajoutées au fait que le Maroc fut le premier pays à reconnaître les colonies américaines en tant que nation indépendante, me font sentir tout à fait le bienvenu. »

Pour la petite histoire, Bill Murray avait également déclaré sa flamme à ce pays lors du tournage récent du film Rock The Kasbah en terres marocaines. L’icône, qui a reçu le golden globe 2004 pour Lost in translation, avait alors confié tout le bien qu’il pensait de ce pays : « Je recommande le Maroc à tout le monde. C'est merveilleux. Les Marocains sont des gens généreux, gentils, normaux et les paysages sont magnifiques. Je ne reçois rien en compensation pour dire cela. »  

Le Canada sous le feu des projecteurs

Quant au pays à l’honneur cette année, il s’agit du Canada. Le site officiel de l’événement souligne ainsi « une expérience du 7 ème art originale qui interpellera les jeunes cinématographies nationales aspirant à une existence authentique », tout en saluant « un véritable plaisir esthétique et intellectuel. »

Un rendez-vous donc à ne pas manquer pour les puristes. Mais il ne fait aucun doute que les néophytes y trouveront aussi leur compte !

La Rédaction

 

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email