Maroc : Timitar, le festival qui rend à la culture berbère ses lettres de noblesse

Publié le 06.07.2018, 0h02 par La Rédaction | 40 vues | 0 Commentaires

Maroc : Timitar, le festival qui rend à la culture berbère ses lettres de noblesse


Depuis 2003, le festival Timitar (
04 au 07 juillet) met en valeur la culture berbère. Agadir devient ainsi le lieu de prédilection des amateurs de musiques traditionnelles internationales. 

Sous le patronage du roi Mohammed VI, l'esprit de Timitar est celui d'une manifestation ouverte aux musiques du monde et essentiellement tournée vers la culture berbère.

Pour les 15 ans du festival, les organisateurs souhaitent donc promouvoir les chanteurs amazighes les plus novateurs à l'instar de Imdoukal, Oudaden, Toudert, ou encore Hamid Inerzaf.

Sachant que parallèlement une place d'honneur est faite aux nouvelles générations d'artistes tels que Farid Ghannam, Shayfeen et Aminux. Sans oublier la jeune scène du Rai (YouNess, Ayman Serhani et Douzi).

Mais ce n'est pas tout, puisque plusieurs troupes perpétuant l'art traditionnel marocain seront également de la partie, à l'image de Ahwach Taskiwin qui exécute une danse martiale du Haut Atlas. Cette dernière étant inscrite sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité en danger de l'UNESCO.

Par ailleurs, des artistes africains, libanais (The Wanton Bishops) et jamaïcains (Inner Circle) ne manqueront pas d'enchanter l'auditoire.

La Rédaction

Source : Le Routard 

- En complément : Maroc : le tamazight, une langue reconnue mais peu valorisée par les instances nationales

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email