En Syrie, la nouvelle bataille dans le sud est proche

Publié le 03.06.2015, 4h03 par La Rédaction | 2489 vues | 0 Commentaires

En Syrie, la nouvelle bataille dans le sud est proche La nouvelle bataille dans le sud est proche en Syrie

La nouvelle bataille dans le sud est proche en Syrie

Une nouvelle bataille se prépare, dans le Sud de la Syrie, avec pour objectif de déloger l’armée syrienne de la ville de Deraa et d’isoler la ville de Quneitra.

Selon le journal libanais, "Al-Akhbar", cette bataille se prépare, en coordination entre la branche d’Al-Qaïda, en Syrie, le Front Al-Nosra et les factions de Mok, (en allusion à la cellule d’opérations jordanienne, qui supervise les milices en action, dans le Sud syrien). 

Dans une première phase, elle consistera à lancer une attaque contre le siège de la brigade-52 de l’armée syrienne, situé dans la ville d’Al-Harak, à l’Est de l’autoroute reliant Deraa à Damas.  Par la suite, viendra le tour des quartiers d'Al-Mahatta, Al-Manchiyyeh et Al-Mourabbaa d’être visés par l’assaut, avant de faire tomber toute la ville.

Dans la deuxième phase, les miliciens voudraient aussi infiltrer les positions de l’armée syrienne qui supervisent l’autoroute As-Salam, reliant Quneitra à la capitale, en prenant pour cible la brigade-68 des forces gouvernementales, stationnée à Khan al-Cheikh, puis, la localité de Saasaa.

Des sources sécuritaires syriennes ont révélé, pour "Al-Akhbar", que cet assaut se prépare, en coordination entre les deux cellules d’opération jordanienne et turque, lesquelles supervisent les attaques des milices, aussi bien, au Sud de la Syrie, qu’au Nord.

Durant ces deux dernières semaines, un  millier de miliciens ont été acheminés, en provenance des camps d’entraînement jordaniens et saoudiens vers le Sud syrien. Le dernier lot de 500 hommes est arrivé, depuis trois jours, au camp des miliciens, à l’Est de Deraa.

La facture financière et militaire de la bataille a, elle aussi, été expédiée aux miliciens, signe que la bataille ne devrait pas tarder. La décision de l’assaut aurait été reportée, sous la pression des habitants, qui ont insisté, pour que leurs fils terminent leurs examens scolaires et universitaires de fin d’année.

Les groupuscules, commandés par les services de renseignements jordaniens, sous l’appellation des tribus, se préparent, aussi, à participer à l’attaque. Des sources militaires font part de préparatifs, dans les villages avoisinants, des positions de l’armée syrienne, à l’aéroport Thaala, et de la brigade-52, où des travaux de creusement de tranchées et des barrages ne connaissent pas de répit.

Un grand nombre de civils ont été évacués des villages de cette région. La brigade-52 est l’un des plus puissantes du Sud, de par les équipements militaires dont elle dispose et la superficie qu’elle occupe : une région, qui relie les deux provinces de Deraa et Souweida, et qui constitue, avec la collaboration de l’aéroport de Thaala, la première ligne de défense de la ville de Souweyda.

Sa défaite menace d’autres régions stratégiques, la ville Izraa, et la localité  Kharbet-Ghazaleh, et, surtout, l’autoroute reliant Deraa à Damas. Il est, également, question de préparatifs, du côté israélien, pour intervenir, à Quneitra. Leurs agents du Front al-Nosra et des autres milices, dans les villages Jabbatha al-Khachab, Taranjah, Afamie et Al-Huriyya, ne cessent de faire pression sur les deux villages loyalistes, Al-Baas et Khan-Arnabeh, et de perpétrer des attentats terroristes contre le village loyaliste druze, Hadar (photo).

Prenant pour prétexte ces attaques, les médias israéliens évoquent de plus en plus qu’Israël compte intervenir, dans ce village, pour soi-disant protéger sa population druze du danger des éléments d’Al-Qaïda. De son côté, l'armée syrienne, aussi, se prépare à cette bataille. D'ores et déjà, elle garde à l'oeil toutes les manoeuvres des milices, dans la région. 

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email