Nicolas Sarkozy, à propos de « le bègue, je vais le crever »

Publié le 03.06.2015, 22h38 par La Rédaction | 1237 vues | 0 Commentaires

Nicolas Sarkozy, à propos de « le bègue, je vais le crever » Nicolas Sarkozy, à propos de « le bègue, je vais le crever »

Nicolas Sarkozy, à propos de « le bègue, je vais le crever »

Politique - Le propos de Nicolas Sarkozy assez dur comme du fer envers François Bayrou, pour l'avoir comparé au virus du SIDA, démenti par la suite, selon le Lab Europe 1.

Certains de ses proches qualifient cela de "dingueries", NKM détaille : «Il fait n'importe quoi. Ne pas aller au Panthéon, c'était stupide. Prendre un jet privé pour aller au Havre, vu l'état des finances du parti c'est lamentable. Faire huer ses adversaires quand on aspire au rassemblement, c'est débile.»

Et la vice-présidente des «Républicains» d'ajouter : 

«Politiquement, je dois tout faire pour rester numéro 2, mais, humainement, je ne sais pas si j'y arriverai à tenir le coup.»

NKM, une folle comme vice-présidente

« NKM est allée au Panthéon avec Hollande, mais je ne lui en veux pas : personne n'a remarqué sa présence (...). Quant elle a annoncé que la droite devait baisser les impôts de 100 milliards, j'ai failli m'étouffer...Depuis quand je l'ai désignée pour parler de l'économie ? »

Selon les sources du Canard Enchaîné, a révélé dans son édition du 3 juin, que le président du parti "Les Républicains" aurait confié à des centristes de l'UDI son ambition à propos du maire de Pau, François Bayrou :

«De toute façon, le bègue, je vais le crever. »  

François Bayrou n'a pas attendu longtemps pour répondre lors d'une émission Questions d'info LCP-Franc Info-Le Monde-AFP sur ce propos « le bègue, je vais le crever » : 

« C'est une phrase d'une très grande élégance, sympathie, distinction et finesse et qui contribue à tirer vers le haut le débat politique français.»

Rappelons-nous en Mars 2015 se félicitant d'être le principale cible de Nicolas Sarkozy :

« C'est vrai que c'est un nouveau titre de gloire que d'être élevé au rang d'obsession de Nicolas Sarkozy, puisque [dans] tous ses meetings, toutes ses réunions, il y a forcément un passage obligé et de ce point de vue-là, ça donne à sourire et c'est rigolo. Intéressant. »

Selon Le Lab d'Europe 1, les proches de Nicolas Sarkozy démentent totalement ce propos cité dans le Canard Enchaîné : 

Il faudrait cesser de prendre pour argent comptant des citations du Canard Enchaîné qui, par définition, est un journal satirique. Ne faut-il pas de temps en temps tirer des enseignements de cette course à l'échalote de petites phrases sorties de nulle part sans aucune vérification ?

 

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email