Retour sur les frais piégeux liés au roaming

Publié le 12.02.2020, 15h34 par La Rédaction | 14 vues | 0 Commentaires

Retour sur les frais piégeux liés au roaming Retour sur les frais piégeux liés au roaming


Le 15 juin 2017 a marqué d’une pierre blanche le monde de la téléphonie avec la fin des frais de roaming dans les pays de l’Union européenne. De ce fait, les appels, SMS et même l’Internet mobile ne coûtaient pas plus cher que sur le territoire français. Néanmoins, cette réglementation imposée par Bruxelles reste partiellement piégeuse.

60 millions de consommateurs relevait alors des failles à éviter absolument. En effet, hors des nations de l’UE, les frais d’itinérance peuvent encore être appliqués par les opérateurs. Des abus sont ainsi fréquemment constatés. Certains ne s’en privent d'ailleurs pas et pratiquent encore des tarifs exorbitants pour l’Internet mobile en Amérique du Nord et au Maghreb, par exemple.

En mer, la facture reste aussi salée Le site met notamment en garde le consommateur contre les voyages en Ferry puisque entre deux pays européens, voire entre la Corse et le continent, les téléphones se connectent via un réseau propre à la compagnie maritime; une telle étourderie pouvant entraîner un coût particulièrement regrettable : "Parfois 3,50 € la minute d’appel !", poursuit cette même source.

Sachant que l’utilisation de l’Internet mobile au sein de pays de l’UE peut également comporter nombre de plafonds. Et cela à la totale diligence des prestataires. Dès lors, si vous voyagez beaucoup, certaines subtilités doivent être correctement appréhendées afin d’éviter les mauvaises surprises :

“Les opérateurs conservent le droit d’appliquer à nouveau des surcoûts en itinérance à certains abonnés particulièrement “gourmands” en communications et connexions depuis l’étranger. Mais ce droit est très encadré : il peut s’appliquer seulement si l’utilisation en itinérance est plus importante que l’utilisation en France pendant quatre mois consécutifs.”

Enfin, autre élément et pas des moindres, la notion d’appel vers l’étranger depuis l’Hexagone peut aussi occasionner de multiples étourderies. Et pour cause, "si les appels passés depuis un pays européen ne sont plus surtaxés, ceux passés depuis la France vers un pays européen peuvent encore l’être. Ainsi, appeler depuis Paris un ami à Berlin ou un cousin à Rome reste facturé hors-forfait, à moins que votre opérateur n’inclut ces appels internationaux dans votre forfait."

Crédit photo : Public Domain Pictures

La Rédaction

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email