Somaliland : un projet de loi sanctionnant les viols sur le point d'aboutir

Publié le 16.01.2018, 18h11 par La Rédaction | 37 vues | 0 Commentaires

Somaliland : un projet de loi sanctionnant les viols sur le point d'aboutir Somaliland : un projet de loi sanctionnant les viols sur le point d'aboutir

Située au nord de la Somalie, la République du Somaliland a autoproclamé son indépendance en 1991 et dénote par une politique bien plus démocratique que sa sœur du Sud.

Si le Somaliland n'est toujours pas reconnu par la communauté internationale, le territoire n'en reste pas moins un exemple dans une région particulièrement tourmentée par la violence et les problèmes sanitaires.

En atteste son projet de loi destiné à sanctionner les violeurs et adopté le 10 janvier dernier par les députés de la chambre basse (il ne manque à présent que l'aval de la chambre haute). Il s'agit ni plus ni moins que d'une véritable avancée sociale pour ce petit pays conservateur de la Corne de l'Afrique.

De ce fait, si le processus législatif suit son cours, les malfrats de ce type encourront jusqu'à trente ans d'emprisonnement. Auparavant, la situation était largement plus tragique puisque le violeur n'était absolument pas inquiété. Pire, la victime était obligée de l'épouser afin de laver l'affront fait à sa famille. 

Bien entendu, cette prise de position a été saluée à sa juste valeur par les Nations Unies et les organisations de femmes somaliennes, alors que le Somaliland était en proie ces dernières années à une recrudescence des violences sexuelles.

La ministre des Affaires sociales, Hinda Gani, avait d'ailleurs du mal à cacher un soulagement certain auprès de la presse : "C’est historique et j’espère vraiment que la chambre haute va l’adopter rapidement."

Pour rappel, le Somaliland est encore considéré par l'ONU comme appartenant à la Somalie où les crimes sexuelles sont malheureusement légion.

La Rédaction

Source : France TV Info

 

 

 

 

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email