Une simulation d’attaque terroriste tourne au drame au Kenya

Publié le 30.11.2015, 21h39 par La Rédaction | 56 vues | 0 Commentaires

Une simulation d’attaque terroriste tourne au drame au Kenya L'université de Nairobi

 

Un mort et 40 blessés, c’est le bilan du fiasco engendré par la simulation d’une attaque terroriste, ce lundi, dans une  université de la capitale kényane relate l’Express.

« Une femme de 33 ans, membre du personnel, est décédée de graves blessures à la tête et quarante étudiants ont été blessés suite à l’exercice » a communiqué l’université Strathmore peu après le drame. Betty Ngala, directrice de la communication de l’institution a précisé avec horreur que « la plupart des victimes souffrent de fractures aux membres, après avoir sauté d'étages élevés. » Cependant, le bilan pourrait s’alourdir car deux patients seraient encore dans un état critique annonce l’hôpital Nairobi West

Un simple exercice de sûreté et de sécurité

Cette simulation organisée par la police avec l’aval de l’établissement visait à tester la préparation de la communauté universitaire et des équipes de secours à un scénario d’attaque terroriste. Le test a toutefois été très mal préparé puisque les étudiants furent pris de panique en voyant des hommes déguisés en islamistes, ce qui entraîna en conséquence un chaos total sur le site. Autre fait alarmant, ces derniers n’ont pas été informés de l’exercice.

Le chef de la police de Nairobi, Japheth Koomeeth Koome, a sommairement justifié cette débâcle en affirmant que « toutes les procédures en vigueur avaient été suivies. »

Après l’attentat perpétré en avril dernier par le groupe salafiste Shebab au sein de l'université de Garissa à l’est du pays (148 morts), les autorités locales voulaient mettre les bouchées doubles pour qu’un tel scénario ne se reproduise plus dans une telle ampleur…

La Rédaction

 

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email