Venezuela : vers un duel Moscou-Washington

Publié le 31.03.2019, 21h16 par La Rédaction | 12 vues | 0 Commentaires

Venezuela : vers un duel Moscou-Washington Crise au Venezuela


Au plus mal politiquement et socialement, le Venezuela doit aujourd'hui faire face à une nouvelle guerre froide entre Washington et Moscou.

Ce territoire, au combien stratégique en Amérique du Sud et particulièrement bien doté en termes d'or noir, n'offre en effet plus aucune perspective de légitimité démocratique à son peuple.

Et pour cause, si la politique quasi-dictatoriale mise en place par le président Maduro semble pratiquement hors-jeu sur la scène internationale, les Etats-Unis, de leur côté, espèrent installer unilatéralement à la tête de l'Etat un remplaçant fidèle à l'Oncle Sam, relaie Le Monde : 

“Le changement de régime sans la charge de la reconstruction du Venezuela : tel est l’objectif que s’est fixé Donald Trump depuis qu’il a décidé de reconnaître le président par intérim autoproclamé, Juan Guaido, le 23 janvier. Comme preuve de sa détermination, le président américain a assuré, dimanche 3 février, lors d’un entretien à la chaîne CBS, qu’une intervention militaire « est certainement une option », confirmant la rhétorique officielle qui assure que toutes les possibilités « sont sur la table, (à l’image des sanctions prises par la Maison Blanche contre le secteur pétrolier vénézuélien – NDLR »."

Pour autant, ce projet outre-Atlantique n'est absolument pas en odeur de sainteté du côté de l'Oural... car la Russie défend contre vents et marées Nicolás Maduro. Concrètement, le Kremlin reste l’un des principaux créanciers du géant sud-américain.

Un changement de leadership à Caracas ne fait donc pas les affaires de Vladimir Poutine, c’est un euphémisme. En conséquence, Moscou a décidé d’accélérer dans ce dossier en envoyant très récemment dans la capitale venezuelienne deux avions transportant une centaine de militaires et 35 tonnes de matériel. 

Logiquement, Donald Trump a immédiatement appelé les troupes russes à quitter le territoire en évoquant "une provocation nourrissant les tensions au Venezuela". A l’inverse, la Russie, qui accuse Washington de tenter d’organiser un coup d’État, revendique le droit de "renforcer sa coopération avec le Venezuela en accord avec la Constitution de ce pays".

A suivre…

La Rédaction

Crédit photo : Flickr 

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email