Caricatures de Mahomet: deux assaillants abattus lors d'un concours à Texas

Publié le 04.05.2015, 14h42 par La Rédaction | 1587 vues | 0 Commentaires

Caricatures de Mahomet: deux assaillants abattus lors d'un concours à Texas Concours de caricatures tourne au drame à Texas

Les policiers ont abattus deux assaillants lors d'un concours de caricatures de Mahomet

La police locale a abattu deux hommes armés dans le parking à l’extérieur d’un bâtiment qui accueillait un événement artistique dédié à la liberté d’expression. Comme mesure préventive, la police a balayé la zone à la recherche d’explosifs.

Les deux suspects sont arrivés en voiture vers le centre du parking et ont ouvert le feu, blessant l’agent de sécurité du quartier à la jambe, ont confirmé les responsables de la ville. L’agent a été brièvement hospitalisé. 

Les deux assaillants ont été tués lors de la fusillade, la police a ensuite procédé à l'inspection du quartier à la recherche d’une voiture qui pourrait contenir des explosifs.

 

«Au vu de la situation, de ce qui s'est passé aujourd’hui et des histoires qui se sont produites à des événements similaires, nous considérons que leur voiture pouvait contenir une bombe» , a dit l’agent de police de Garland Joe Harn, qualifiant la recherche de «mesure préventive».

 

D'après des personnes interrogées sur la scène de la fusillade, la police a fini d’inspecter la voiture des assillants et a annoncé qu’il n’y avait pas de menace pour le quartier.

Le FBI serait arrivé sur les lieux pour mener une enquête transversale sur l’incident.

Les visiteurs dans le centre d'expositions ont été sommés de rester à l’intérieur, tandis que le centre commercial Walmart et les autres commerces et bureaux à proximité ont été évacués. 

Par la suite, les forces spéciales SWAT se sont mises à évacuer les participants de l’événement vers le campus de l’école secondaire locale où ils seraient hors de danger.

Le journaliste de Channel 8 Jobin Panicker a rapporté sur place que la foule a initialement entendu environ 3-4 tirs. Une fusillade séquentielle a suivi après une brève pause.

Le Curtis Culwell Center accueillait le premier concours annuel de caricatures de Mahomet événement controversé de liberté d’expression qui offrait un prix de 10 000 de dollars à la meilleure caricature sur le prophète Mohamet.

L’événement d’American Freedom Defense Initiative a été transmis en direct sur YouTube quand un membre de SWAT a annoncé à la foule que deux suspects ont été tués. L’événement a été interrompu et les invités ainsi que les organisateurs ont été transférés dans une pièce sécurisée par les autorités.

L’événement a provoqué des débats avant sa mise en œuvre alors que quelques personnes le considéraient comme une attaque à l’islam. Les organisateurs de l’événement ont dit à Dallas News qu’ils exerçaient leur liberté d’expression.

Les tirs se seraient produits avant 07h00 (heure locale), juste avant la fin de l’événement après que le dernier haut-parleur a fini son discours.

Le gouverneur de Texas Greag Abbott a fait une déclaration dans laquelle il a dit que les autorités essaient de comprendre ce qui a causé cette «attaque insensée». Il a exprimé ses condoléances et a remercié les policiers pour leur intervention rapide et efficace.

L’ American Freedom Defence Initiative a été autorisé par la cour fédérale de mettre sa campagne de publicité sur les bus de la Metropolitan Transportation Authority. Quelques commentaires sur Internet ont supposé que la fusillade pourrait être liée à cette campagne publicitaire particulière. Des campagnes similaires ont eu lieu dans les transports à Washington.

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email