L'Espagne multiplie les aides à destination de Rabat pour limiter l'immigration

Publié le 06.09.2019, 16h24 par La Rédaction | 42 vues | 0 Commentaires

L'Espagne multiplie les aides à destination de Rabat pour limiter l'immigration L'Espagne multiplie les aides à destination de Rabat pour limiter l'immigration


Après une première aide estivale de 26 millions d'euros au mois de juillet pour pousser le ministère de l'Intérieur marocain à augmenter ses moyens en termes de véhicules, Madrid a procédé à un second versement de 32 millions au mois d'août afin d'aider Rabat à contrôler l'immigration clandestine à destination des côtes ibériques.

"Après l'accord Turquie-UE sur l'immigration de 2016, puis la fermeture des ports italiens en 2018, la route migratoire maritime vers l'Espagne est devenue la plus fréquentée l'an dernier", souligne le site Orange.

Face à cette situation délicate, les autorités espagnoles et marocaines multiplient les initiatives afin d'enrayer le phénomène migratoire. 

Et pour cause, l'Espagne a bien conscience qu'un effort financier reste indispensable pour aider le royaume chérifien à réguler ce flux. Ces moyens supplémentaires permettent en effet à la police maritime marocaine de façonner un dispositif efficace aux points stratégiques afin de freiner les départs. Et cela, notamment au Nord, confirme un expert sous couvert d'anonymat.

Pour autant, le spécialiste espagnol de la géopolitique en Afrique du Nord, Eduard Soler, déplore tout de même parallèlement la politique de soft power utilisée par Rabat sur la carte migratoire : 

"Depuis des années, les moments où les relations bilatérales Maroc-Espagne étaient difficiles ont coïncidé avec une augmentation des arrivées de migrants en Espagne, et ceux où elles s'amélioraient avec une baisse drastique", confirme ainsi l'intéressé. 

Pour information, l'Union européenne a également consenti 140 millions d'euros d'aides en 2018 dans le dossier de la migration marocaine à destination du Vieux Continent.

La Rédaction

Crédit photo : Wikimédia 

Article connexe :

Espagne : le Maroc prêt à rapatrier ses mineurs clandestins, mais...

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email