Maroc : le patron de presse, Taoufik Bouachrine, condamné à 12 ans de prison

Publié le 10.11.2018, 13h30 par La Rédaction | 22 vues | 0 Commentaires

Maroc : le patron de presse, Taoufik Bouachrine, condamné à 12 ans de prison Maroc : le patron de presse, Taoufik Bouachrine, condamné à 12 ans de prison


Taoufik Bouachrine, directeur du quotidien indépendant Akhbar al-Yaoum, incarcéré depuis février dernier et une perquisition mouvementée au sein de sa rédaction, a été reconnu coupable de violences sexuelles vendredi par la chambre criminelle de la Cour d'appel de Casablanca. Il purgera une peine de douze ans d'emprisonnement. 

Les avocats du célèbre journaliste marocain, connu pour sa plume offensive et engagée, ont crié au scandale à l'issue de cet épineux procès. Et ont argué que leur client faisait les frais d'une cabale politique.

Ces derniers n'ont pas d'ailleurs pas manqué de préciser que les chefs d'accusation retenus contre Bouachrine, à savoir "traites des êtres humains", "abus de pouvoir à des fins sexuelles", mais aussi "viol et tentative de viol" servaient de prétexte à maquiller l'affaire.

L'intéressé est en effet l'auteur de plusieurs papiers critiques envers des personnalités influentes telles que le milliardaire Aziz Akhannouch, ministre marocain de l'Agriculture, ou encore le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane. Des plaintes en provenance de Riyad sont ainsi remontées jusqu'au gouvernement à Rabat.

Quant aux victimes, elles ont été indemnisées dans une fourchette allant de 100 000 à 500 000 dirhams. Une somme largement inférieure au préjudice subi selon la partie civile qui ne manquera pas de faire appel de cette décision.

La Rédaction

Source : L'Express

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email