Maroc : le prolongement du confinement nocif pour les enfants ?

Publié le 19.06.2020, 15h45 par La Rédaction | 15 vues | 0 Commentaires

Maroc : le prolongement du confinement nocif pour les enfants ? Maroc : le prolongement du confinement nocif pour les enfants


Alors que le confinement a été prolongé d'un mois le 9 juin dernier au sein du royaume chérifien, la Société marocaine de pédiatrie s'émeut de la situation psychologique des enfants du pays. Et a alerté le gouvernement sur les conséquences inhérentes à ce dossier. 

"(Nous dénonçons) l'impact psychologique et le traumatisme sur les enfants découlant (du prolongement du confinement) (...) Chez l’enfant, ce confinement prolongé peut engendrer une perte de repères, avec des troubles du comportement. (En conséquence), nous préconisons de prendre des mesures d’assouplissement afin que (ces derniers) puissent sortir des domiciles en respectant les mesures barrières. Nous ne remettons pas en cause les mesures qui nous ont permis de nous prémunir du Covid-19. Ce que nous demandons, c’est que l’enfant puisse sortir une à trois heures par jour. Les sorties en plein air sont peu risquées."

Cette alerte envoyée à Rabat a d'ailleurs eu l'effet d'une bombe sur les réseaux sociaux puisque les témoignages de familles viennent corroborer en masse les justifications avancées par l'association.

Comme le rappelle Le Monde, des barrages policiers sont toujours déployés dans la capitale. Néanmoins, les rues sont plus animées et la circulation a repris de façon presque normale avec une tolérance manifestement plus grande des autorités.

Par ailleurs, les violations de l’état d’urgence sanitaire restent passibles de trois mois de prison assortis ou non d’une amende maximale de 1300 dirhams.

La Rédaction

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email