Maroc : les Etats-Unis félicitent le Royaume pour la transparence des élections législatives

Publié le 09.10.2016, 19h26 par La Rédaction | 30 vues | 0 Commentaires

Maroc : les Etats-Unis félicitent le Royaume pour la transparence des élections législatives Maroc : les Etats-Unis félicitent le Royaume pour la transparence des élections législatives

Washington a félicité Rabat pour son engagement continu en faveur des processus démocratiques, à l'image des élections législatives remportées vendredi par le Parti justice et développement (PJD).

Le géant américain a d'ailleurs tenu à réaffirmer son soutien au Royaume, comme le souligne le département d'Etat :

“Nous formons le souhait de poursuivre notre partenariat avec le gouvernement et le peuple du Maroc, dans un esprit de respect mutuel et de coopération."

Cette annonce a également été précédée de messages d'encouragement en provenance de l'Europe car les observateurs du Vieux Continent ont salué la bonne tenue de cette échéance, attestant ainsi d'une mouvance démocratique interne efficiente :

"Les élections législatives marocaines ont été organisées de façon totalement transparente par le ministère de l'Intérieur, et aucune fraude n'a été constatée", atteste le communiqué des observateurs du Conseil de l'Europe ayant assisté au scrutin.

Selon Europe 1, la quinzaine d'observateurs de l'Assemblée parlementaire du Conseil n'a pas hésité parallèlement à saluer le professionnalisme des autorités locales dans son organisation du vote.

Une session encore perfectible

Le PJD avait quant à lui émis quelques réserves durant la journée estimant que la formation rivale, le Parti authenticité et modernité (PAM), s'était rendue coupable d'abus et de tentatives de fraude via des fonctionnaires d'Etat.

La cause ? La relative proximité du PAM avec le Roi Mohammed VI puisque c'est l'un de ses proches conseillers qui en est le fondateur.

Quoi qu'il en soit, si le processus a été couronné de succès, des améliorations sont attendues dans le futur indiquent les observateurs.

Ces derniers ont dès lors relevé un certain laxisme du système d'enregistrement électoral et de la campagne de sensibilisation publique, mais aussi une publication tardive des différents programmes. La mobilisation a en effet quelque peu déçue avec un taux de participation assez faible (43%).

La Rédaction

Source : Europe 1

 

 

 

 

 

 

 

 

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email