Maroc : un attentat à l’arme chimique déjoué de justesse

Publié le 22.02.2016, 12h26 par La Rédaction | 175 vues | 0 Commentaires

Maroc : un attentat à l’arme chimique déjoué de justesse Le Parlement marocain était ciblé par l'attaque terroriste

 

Les autorités marocaines ont annoncé avoir démantelé jeudi dernier une cellule terroriste de dix membres en lien avec le groupe terroriste Daech et retrouvé des armes ainsi que des substances biologiques et chimiques dont la quantité aurait pu engendrer un véritable carnage.

Les djihadistes avaient l’intention de frapper le Parlement du Royaume, vendredi 19 février, a déclaré Abdelhak Khiame, le chef du Bureau central d'investigation judiciaire local : « Nous avons découvert des produits chimiques et biologiques qui entrent dans la confection des bombes sales. Les suspects disposaient aussi d'armes à feu et même de fusil à lunettes pour atteindre facilement leur cible. »

Ce dernier a ajouté qu’un drame sanglant avait été évité de justesse : « Ils étaient bien équipés pour commettre un attentat de grande envergure. Ils voulaient semer la psychose parmi la population puis se retirer dans une base de repli à vingt kilomètres de Tan Tan dans le sud du pays. »

Selon Europe 1, les hôtels Sofitel et Medina du site balnéaire d'Essaouira, mais aussi l'un des plus grands centres commerciaux d'Afrique, le Morroco Mall de Casablanca étaient également dans la ligne de mire des terroristes.

Pour rappel, les forces de sécurité marocaines ont démantelé ces dernières semaines de nombreuses cellules liées à l’Etat Islamique et arrêté de nombreux recruteurs affiliés à cette organisation. Depuis 2002, 152 factions auraient ainsi été mises à mal dont 31 pour le seul début d’année 2013.

La Rédaction

Sources : Le JDD et Europe 1

 

 

 

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email