Ryanair et Rabat main dans la main pour relancer le tourisme au Maroc

Publié le 29.10.2020, 15h15 par La Rédaction | 86 vues | 0 Commentaires

Ryanair et Rabat main dans la main pour relancer le tourisme au Maroc Ryanair et Rabat main dans la main pour relancer le tourisme au Maroc


Pas moins de 58 vols hebdomadaires sur 45 liaisons vers les 8 aéroports du royaume chérifien seront assurés cette hiver par la compagnie aérienne irlandaise, Ryanair.

Le site Air Journal souligne en effet que les aéroports d’Agadir, Essaouira, Fès, Nador, Oujda, Marrakech, Rabat et Tanger vont de nouveau accueillir des avions de la compagnie low cost suite à la levée des restrictions locales. Le tout, depuis différentes villes de France, Belgique, Allemagne, Italie, Espagne, Portugal ou encore du Royaume-Uni.

A ce titre, Ryanair fait figure de très bon allié pour le marché touristique marocain. Une donnée réjouissante que ne boudera certainement pas Adel El Fakir, le directeur général de l’Office national du tourisme marocain, comme en témoignent ses propos relayés par Bladi :

"Grâce à notre relation exceptionnelle avec Ryanair, nous avons convenu ensemble de reconnecter nos différentes destinations aux principaux marchés européens, et nous visons à atteindre plus de marchés extérieurs avec elle."

Le marché tunisien bichonne l'UE

Par ailleurs, il est important de rappeler que les compagnies aériennes de l'UE peuvent emprunter l'espace aérien tunisien depuis février 2020 Seul l'aéroport de Tunis-Carthage manque encore à l'appel. Et cela, durant 5 ans afin de protéger la compagnie nationale, TunisAir.

Dans les faits, l'accord prévoit une élimination des capacités et des nombres de vols pour les compagnies éligibles, une déréglementation tarifaire, ainsi que la mise en place d'un contexte compétitif selon les règles de la concurrence.

TunisAir garde toutefois encore un fort ascendant commercial sur l'aéroport de la capitale où les compagnies à bas coût  du Vieux Continent ne pourront, par exemple, pas oeuvrer jusqu'en 2025.

La Rédaction

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email