L'Arabie Saoudite se prépare à une guerre terrestre au Yémen

Publié le 13.04.2015, 7h27 par La Rédaction | 1504 vues | 0 Commentaires

L'Arabie Saoudite se prépare à une guerre terrestre au Yémen Les soldats saoudiennes vers le Yémen

Les soldats saoudiennes vers le Yémen

Après dix-huit jours de raids aériens intenses, l’option d’une invasion terrestre massive fait son chemin en Arabie Saoudite : l’attroupement des soldats aux frontières depuis quelques jours, les pressions exercées sur le Pakistan et l’Egypte, pour leur fournir de la chair à canon, en sont les premiers signes.

Parallèlement aux préparations militaires, le royaume saoudien a fait appel au grand mufti, «cheikh» Abdulaziz Ben Abdullal Al-Cheikh, pour lancer un appel à la mobilisation générale, et notamment à la formation d’une armée de contingent «afin d’avoir une armée invincible», a-t-il formulé dans une nouvelle fatwa. Dans un pays où le Parlement n’existe pas, la parole du grand mufti a valeur de législation officielle.

Dans sa fatwa, Abdulaziz Ben Abdullah justifie son appel par un besoin urgent de «combattre les ennemis d’Allah et de la patrie», allusion aux chiites du Yémen contre lesquels l’armée saoudienne, appuyée par une dizaine de pays arabes, a lancé une opération militaire, sans mandat international légal. Le mufti demande aux jeunes de son pays et par extrapolation à tous les jeunes musulmans de «se tenir toujours prêts à se faire boucliers pour le djihad».

Et de présumer sa sentence : «Dieu nous a gratifiés de la sécurité pour laquelle les autres nous envient tant – ; pour remercier Dieu pour cette grâce, nos jeunes doivent se tenir prêts à défendre la religion et la patrie, en se mobilisant dans l’armée.»

Sans jamais citer le nom des prétendus ennemis auxquels son pays serait confronté, mais que tout le monde peut facilement deviner, il lance encore : «Nous devons nous méfier des ennemis qui cherchent à détruire notre religion, nos mœurs et notre économie et à démolir notre unité ; pour y faire face, il faut préparer notre jeunesse militairement, intellectuellement et pédagogiquement.»

Pour lui, l’incorporation obligatoire dans l’armée est susceptible de contribuer à la préparation de la jeunesse pour accomplir sa mission. Il va sans dire que le grand mufti du royaume saoudien n’a jamais été actionné pour prononcer des fatwas similaires pour combattre, par exemple, l’invasion israélienne contre la Palestine, et les terroristes d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) qui constituent, pourtant, une véritable menace pour l’Arabie Saoudite et toute la région.

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email