Palmyre: la cité antique menacée de destruction par Daech

Publié le 22.05.2015, 15h03 par La Rédaction | 1624 vues | 0 Commentaires

Palmyre: la cité antique menacée de destruction par Daech Palmyre, la cité antique menacée de destruction par Daech

Palmyre, la cité antique menacée de destruction par Daech

La destruction volontaires de sites antiques et de biens culturels notamment en Irak et en Syrie constitue une menace pour l'histoire des civilisations, au moment où le trafic d'objets d'antiquités du Moyen-Orient vers l'Europe représente la deuxième source de revenus pour les groupes terroristes après la rente pétrolière.

Ainsi, la chute jeudi de la ville antique de Palmyre dans le désert syrien aux mains des terroriste du groupe autoproclamé "Etat islamique" (EI/Daech) suscite des craintes de voir les trésors archéologiques de la cité détruits par les terroristes, après les destructions par le passé de trésors archéologiques en Irak voisin, au Mali, en Libye ou en Afghanistan.

Située à 210 km au nord-est de Damas, Palmyre ou la "perle du désert", inscrite par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité, est une oasis qui fut un point de passage des caravanes entre le Golfe et la Méditerranée et un carrefour des civilisations antiques.

La destruction de cette cité antique, prise par Daech, serait "une énorme perte pour l'humanité", a déclaré la directrice de l'Unesco Irina Bokova dans une vidéo mise en ligne par l'organisation internationale.

"Palmyre est le site d'un extraordinaire héritage mondial dans le désert, et toute destruction à Palmyre serait non seulement un crime de guerre, mais aussi une énorme perte pour l'humanité", a-t-elle souligné, réitérant son appel au Conseil de sécurité de l'ONU à se saisir du sujet.

"Nous avons besoin que le Conseil de sécurité, que tous les leaders politiques, que les chefs religieux lancent un appel pour prévenir ces destructions", a-t-elle ajouté, soulignant qu'"en fin de compte, c'est le berceau de la civilisation humaine" qui "appartient à l'humanité toute entière".

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email