Air Algérie: les retards, pertes de bagages, mauvais accueil des clients

Publié le 10.06.2015, 13h31 par La Rédaction | 1039 vues | 0 Commentaires

Air Algérie: les retards, pertes de bagages, mauvais accueil des clients Air Algérie: les retards, pertes de bagages, mauvais accueil des clients

Air Algérie: les retards, pertes de bagages, mauvais accueil des clients

Boudjemaa Talai, ministre des transports, veut relancer des commissions de contrôle du secteur du transport aérien afin d'assurer une meilleure gestion et garantir au client une meilleure qualité de service, a t-il affirmé.

Lors d'une rencontre consacrée à l'examen des préoccupations des entreprises activant dans le transport aérien et des syndicats du secteur, M. Talai a indiqué que l'amélioration des services des entreprises du transport aérien en faveur du client, est au centre des priorités du secteur en mettant l'accent notamment sur la définition des missions et des responsabilités.

Il a appelé à cette occasion à mettre un terme aux "mauvaises habitudes" que connaît ce secteur comme "le mauvais accueil des clients, les retards, le manque de communication et la perte des bagages".

Le ministre a souligné la nécessité de prévoir des sanctions contre toute partie défaillante. Deux compagnies activent actuellement dans le transport aérien. Il s'agit des compagnies Air Algérie et Tassili Airlines.

"Les entreprises chargées du contrôle aérien doivent assumer leur responsabilité pour préserver la parc national du transport aérien", a-t-il martelé.

Concernant les préoccupations socioprofessionnelles des travailleurs, le ministre a souligné la nécessité d'examiner et d'amender la convention collective actuelle.

Il a ajouté que de nouvelles écoles de formation de pilotes et de contrôleurs aériens seront créées en collaboration avec l'école d'aviation militaire de Blida.

Concernant le déficit accusé en matière de disponibilité des pièces de rechange des aéronefs, M. Talai a promis que cet aspect sera pris en charge dans le cadre d'une nouvelle stratégie du secteur.

Ces préoccupations ont été axées notamment sur le développement stratégique, la sécurité aérienne, l'amélioration du climat du travail et la promotion du dialogue social.

Pour ce qui est du préavis de grève concernant le transport aérien, le ministre indiqué que ce mouvement a été annulé à la faveur de l'ouverture du dialogue avec les partenaires sociaux.

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email