Algérie : le procès du blogueur, Merzoug Touati, débute

Publié le 24.05.2018, 11h57 par La Rédaction | 69 vues | 0 Commentaires

Algérie : le procès du blogueur, Merzoug Touati, débute Algérie : le procès du blogueur, Merzoug Touati, s'ouvre aujourd’hui


Détenu depuis janvier 2017 par les autorités algériennes, le blogueur Merzoug Touati risque la peine de mort. Ce dernier est en effet accusé "d'intelligence avec Israël" et "d'incitation à la rébellion".

Pour autant, son traitement serait totalement disproportionné selon les nombreuses ONG qui le défendent corps et âme.

Et pour cause, d'après Amnesty International, le malheureux âgé de 29 ans a simplement eu le malheur de questionner le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien sur l'état des relations entre Tel Aviv et les pays arabes. Et cela, dans une vidéo publiée sur son site. 

Un motif assez important pour Alger d'y voir une réelle trahison méritant arrestation et procès, alors que la question israélo-palestinienne enflamme le pays résolument pro-palestinien.

Vers la peine de mort ?

Cependant, l'affaire pourrait prendre des proportions aberrantes lors de son procès qui débute aujourd'hui à Béjaïa, puisque le malheureux reste sous la menace de la peine capitale. D'une part pour s'être présument rendu coupable "d'intelligence avec un Etat étranger", mais aussi pour "incitation à la rébellion". 

Néanmoins, l'ONG confirme une nouvelle fois pour ce dernier chef d'accusation que la page Facebook de M. Touati, aujourd'hui fermée, ne contenait ni incitation à la violence, ni appel à la haine. Au contraire, les remarques engagées du détenu dénonçaient uniquement les pratiques de corruption et la mauvaise gouvernance des élus locaux.

Pour rappel, l'état de la santé physique et psychologique de M. Touati demeure actuellement très préoccupant après plusieurs grèves de la faim.

Crédit photo : RSF

La Rédaction 

Source : Jeune Afrique

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email