Algérie : une présidentielle sous tension

Publié le 13.12.2019, 16h37 par La Rédaction | 22 vues | 0 Commentaires

Algérie : une présidentielle sous tension Algérie : une présidentielle sous tension


Sans surprise, la présidentielle algérienne ne se déroule pas dans les meilleures conditions. De nombreux frondeurs de la société civile, dont une partie significative d'étudiants, ont effet perturbé le scrutin de jeudi.

Ces derniers redoutent une nouvelle fois une mascarade politique du pouvoir étatique afin d'assurer la succession d'Abdelaziz Bouteflika. 

"Le vote a été momentanément suspendu dans au moins un bureau de vote à Alger après l'intrusion de manifestants. Et surtout en Kabylie, région traditionnellement frondeuse, où des urnes ont été détruites et des bureaux saccagés.

(Par ailleurs), il y a également eu des manifestations monstre (dans la capitale), mais également dans d'autres villes", a ainsi confirmé la journaliste, Anne-Charlotte Hinet, auprès de France TV Info. 

"Quant à la participation, (cette dernière) est restée assez faible", a ajouté l'intéressée.

A suivre...

Crédit photo :  Wikimédia

La Rédaction

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email