Baccalauréat 2015: l'épreuve de Math et sciences était facile pour tous

Publié le 11.06.2015, 18h30 par La Rédaction | 1410 vues | 0 Commentaires

Baccalauréat 2015: l'épreuve de Math et sciences était facile pour tous Baccalauréat 2015: épreuve de math et sciences, les candidats soufflent

Baccalauréat 2015: épreuve de math et sciences, les candidats soufflent

Algérie - Jeudi, dernier jour de l'épreuve du baccalauréat 2015, les candidats algériens ont soufflé sur un air de délivrance, ce que l'on remarque sur les visages qui rayonnent, à Alger, pour les filières mathématiques et sciences était "facile" et "à la portée de tous".

Les lycéens concourant dans les filières mathématique, Scientifique et gestion dans les différents centres d'examen de la wilaya d'Alger ont affirmé qu'ils ont ''très bien travaillé car le sujet était facile, voire très facile pour la majorité d'entre eux'', ont-ils affirmé.

Dahmani Youcef (18 ans) et Boutiba Karim (17 ans) deux ''matheux'', qui étaient sortis les premiers du lycée  des Frères Hamia à Kouba ont affirmé à l'APS que l'épreuve de physique était "très facile" et à la portée même de l'élève moyen".

"L'épreuve de physique dont le coefficient est déterminant (6) nous a remonté le moral après une épreuve de mathématiques difficile. Nous espérons que cela va booster notre moyenne", ont-ils souhaité.

Ils ont relevé l'importance cruciale que revêt la correction des épreuves, faisant le vœu que ''les correcteurs prennent tout leur temps pour bien corriger les épreuves''.

Rabhi Naîla (18 ans) du lycée Mhand Mokhbi à Kouba, Riadh Raissi (18 ans) du lycée Mohamed Boudiaf de Diar El Afia, deux candidats de la filière scientifique ont trouvé l'épreuve de physique (coefficient 5) "abordable".

La même chose pour Boutachou Mahdi, Rabhi Mériem et Abboudi Manel qui n'ont pas hésité à crier haut et fort leur bonheur d'avoir terminé leurs examens et aussi d'avoir admirablement bien répondu à l'épreuve de physique.

Pour les candidats de la filière "langues", ils ont indiqué que l'épreuve des langues espagnole et italienne était "facile" et ''à la portée de tous".

Chihab Marina (17 ans), Aicha Bouhassi (18 ans) et Dali Ishak (17 ans) qui concouraient aux lycées El Idrissi (place du 1 Mai) et Rochay Boualem  (Mohamed Belouizdad) ont affirmé que l'épreuve des langues espagnole et italienne étaient "abordable" et "à la portée de tous".

Quelques  73.491 candidats passent depuis dimanche les épreuves du Baccalauréat (session juin 2015) dans la wilaya d'Alger.

Selon les estimations de l'Office national des examens et concours (ONEC), le nombre des candidats pour Alger-est a atteint 26.993 élèves alors que celui d'Alger Centre est de 22.943 et 23.555 pour Alger Ouest, soit un total de 73.491 pour la wilaya d'Alger.

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email