Bouteflika encourage aux journalistes algériens d'adhérer à cette réforme

Publié le 03.05.2015, 12h37 par La Rédaction | 1693 vues | 1 Commentaires

Bouteflika encourage aux journalistes algériens d'adhérer à cette réforme La réforme sur le journalisme en Algérie

La réforme sur le journalisme en Algérie

Algérie - Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a conseillé, mardi à Alger, les journalistes à adhérer à la démarche de réforme engagée et à se fédérer sous une "organisation représentative".

"J'exhorte les travailleuses et les travailleurs du secteur de l'information et de la communication à adhérer à la démarche de réforme et à se fédérer sous une organisation représentative au sein des instances nées à la faveur de ces développements, notamment l'Autorité de régulation de la presse écrite et le conseil d'éthique et de déontologie professionnelle", a indiqué le président Bouteflika.

La promulgation, il y a trois ans, de la loi organique sur l'information, "a institué les règles juridiques régissant l'acte d'informer, conformément aux normes en vigueur dans les sociétés démocratiques", rappelle le chef de l'Etat, ajoutant que le gouvernement "s'est attelé, depuis, à mettre en place le cadre réglementaire codifiant les activités dans le domaine de la presse écrite, audiovisuelle et électronique et autres métiers connexes".

"Il est indubitable que le parachèvement de l'édifice structurel et organisationnel des médias favorisera une avancée de qualité du secteur au service du citoyen et de la société, dans le respect des principes de droit", a-t-il souligné.

"L'année en cours, et une fois parachevée la mise en place de l'autorité de régulation du secteur audiovisuel, sera déterminante pour la mise en œuvre des mécanismes qui encadrent cette activité conformément à la loi et aux attentes de la société", a soutenu le président de la République.

"De toute évidence, la pensée unique et le parti pris politique inhibent l'essor des médias. Leur développement reste tributaire d'une information crédible, loin de la diffamation et de la médisance, et qui place l'intérêt suprême du pays et des citoyens au coeur de la mission d'informer", a ajouté le chef de l'Etat.

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 1 réactions

amin le 03/05/2015, 13h46

je suis tout a fait d'accord avec le chef de l'etat.

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email