Les Algériens, de solides alliés du tourisme tunisien

Publié le 30.01.2020, 14h53 par La Rédaction | 53 vues | 0 Commentaires

Les Algériens, de solides alliés du tourisme tunisien Les Algériens, de solides alliés du tourisme tunisien


Si le tourisme tunisien a connu de sérieuses turbulences après la série d'attentats de 2015 qui a frappé le pays du Jasmin en plein coeur, les Algériens n'ont depuis jamais abandonné le navire, au contraire des Européens par exemple. En attestent les chiffres du cru 2019 qui affichent 1,25 million de visiteurs en provenance de l'Algérie au compteur.

Comme le révèle le site Web Manager Center, "la zone touristique de Tabarka-Ain Draham a enregistré l'année dernière une affluence considérable de touristes locaux et étrangers, notamment, des Algériens. De même pour les passages frontaliers de Melloula (délégation de Tabarka), Babouch (délégation d’Ain Draham) et Jelil (délégation de Ghardimaou). Mais ce n'est pas tout, depuis le 1er décembre 2019, le passage frontalier de Melloula atteste également de 7000 arrivées par jour, en hausse de 30%, par rapport à la même période de 2018"

Le tourisme tunisien retrouve ses lettre de noblesse

Pour rappel, 2 239 000 voyageurs du monde entier avaient déjà visité la Tunisie à la fin du mois d'avril dernier. Preuve que le tourisme local se porte de mieux en mieux. Sans surprise, cette embellie économique fut notamment alimentée par un regain de confiance au niveau du marché européen (+22%). A l'image des Britanniques (+140%), des Français (+24%) ou encore des Néerlandais (+13%).

Une bouffée d'air frais, donc, puisque de nombreux Etats du Vieux Continent avaient déconseillé à leurs ressortissants de rejoindre la Tunisie suite aux terribles attentats de 2015 (musée du Bardo, Sousse, attaque d’un kamikaze contre un bus de la garde présidentielle..).

Les Algériens, des visiteurs fidèles 

Parallèlement, il est important de noter que le marché maghrébin reste toujours attractif avec pas moins de 496 000 touristes algériens et 473 000 libyens au compteur sur le seul premier trimestre 2019 !

A lire aussi :  

Les Algériens fustigent la taxe frontalière tunisienne de 30 dinars

Crédit photo : Wikimédia

La Rédaction

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email