L'immatriculation des véhicules a baissé de 6 % en Algérie

Publié le 08.06.2015, 8h23 par La Rédaction | 1967 vues | 0 Commentaires

L'immatriculation des véhicules a baissé de 6 % en Algérie Baisse de 6% d'immatriculation en Algérie

Baisse de 6% d'immatriculation en Algérie

Le premier semestre 2014 a enregistré une baisse de près de 6,5% (près de 48.000 véhicules) des immatriculations et ré-immatriculations des véhicules par rapport à la même période de l'année d'avant, selon l'ONS.

Le nombre de véhicules immatriculés a atteint 697.752 contre 745.907 unités durant les six premiers mois de 2014 par rapport à la même période en 2013, en baisse de 6,46%, indiquent les chiffres.

Le nombre des véhicules neufs qui ont été immatriculés durant le 1er semestre de l'année écoulée, s'élève à 104.421 contres 80.043 unités à la même période en 2013, en hausse de 30,45% soit plus de 24.000 véhicules.

Les immatriculations définitives des véhicules neufs confirment la mise en circulation effectives des véhicules vendus sur le marché.

L'examen de ces immatriculations définitives, au regard des importations, fait apparaître qu'une bonne partie des véhicules n'a pas été immatriculée au cours de l'année d'importation.

En effet, les importations des véhicules neufs ont atteint 253.497 véhicules le 1er semestre 2014 contre 323.321 unités à la même période de comparaison, en baisse de 21,60%, selon les données consolidées des Douanes algériennes.

Par catégorie de véhicules, les nouvelles immatriculations et réimmatriculations (697.752 unités) ont concerné essentiellement les véhicules du tourisme avec 489.100 unités, soit plus de (70%), suivis par les camionnettes 135.890 (19,48%) les camions 29.854 (4,28%), les autocar et autobus 9.622 (1,38%), les tracteurs agricoles 8.994 (1,29%) et enfin les remorques (10.094 (1,45%) et les motos 3.796 (0,54%).

La répartition des immatriculations et réimmatriculations au 1er semestre 2014 selon le genre et les tranches d'âges des véhicules montre que le nombre de la 1ère catégorie (moins de 5 ans) a atteint 129.693 unités, soit 18,59% du total (697.752 unités), la 2ème catégorie (5 à 9 ans) à 53.967 véhicules (7,73%), de la 3ème catégorie (10 à 14 ans) à 71.903 (10,30%), de la 4ème catégorie (15 à 19 ans) à 40.012 unités (5,73%), alors que les véhicules qui ont 20 ans et plus sont estimés à 402.177 (57,64%).

Concernant la répartition régionale des immatriculations de véhicules neufs, les six premières wilayas sont Alger avec 34.974 d'unités (45,71%) de la totalité (76.517) des véhicules de tourisme neufs immatriculés au niveau national, suivie de Constantine avec 3.350 unités (4,37%), Tizi-Ouzou avec 2.981 unités (3,89%), Bejaia avec 2.778 unités (3,63%), Blida avec 2.693 véhicules (3,52%) et enfin Annaba avec 2.576 unités (3,36%).

Selon l'ONS, 24 wilayas ont connu un niveau d'immatriculation supérieur au millier de véhicules durant le 1er semestre 2014.

Quant aux types de carburants utilisés, l'organisme public des statistiques indique que 407.878 véhicules immatriculés ou réimmatriculés, soit (59,31%) roulent à l'essence et 279.780 (40,69 %) circulent au gazoil.

Les véhicules neufs qui ont été immatriculés durant les six premiers mois de 2014, restent dominé par les marques européennes dont les véhicules (françaises, allemands) et asiatiques (japonaises et sud-coréennes).

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email