Tunisie : deux mairies créent la polémique en refusant une sépulture pour des migrants

Publié le 15.07.2019, 12h51 par La Rédaction | 31 vues | 0 Commentaires

Tunisie : deux mairies créent la polémique en refusant une sépulture pour des migrants Tunisie : deux mairies créent la polémique en refusant une sépulture pour des migrants


Les mairies tunisiennes de Gabès et de Dekhila Toujane refusent que des migrants clandestins, anonymes et morts en mer, soient enterrés dans leur localité. 

Selon le média Realité, les autorités de Dekhila ont en effet indiqué, via un post Facebook, que "cette décision a été prise au terme de plusieurs concertations avec les citoyens de la région et certains représentants de la société civile, qui avaient, selon elle, « des points de vue contradictoires » quant à l’inhumation des dépouilles de ces migrants rejetés par la mer sur les plages tunisiennes".

Sans surprise, la polémique risque d'enfler sur le territoire alors que les drames de migrants emportés par les eaux défraient quotidiennement l'actualité nationale. Début juillet, 76 personnes en provenance de Zouara, en Libye, avaient par exemple perdu la vie au large des côtes tunisiennes.

La Rédaction

Crédit photo : coastguard.dodlive.mil

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email