L'Algérie sera t-elle le pays organisateur de la CAN 2017 ?

Publié le 08.04.2015, 7h38 par La Rédaction | 1576 vues | 0 Commentaires

L'Algérie sera t-elle le pays organisateur de la CAN 2017 ? La CAN 2017 sera t-elle organiser en Algérie ?

La Coupe d'Afrique des Nations

CAN 2017 - C’est aujourd'hui au Caire en Egypte, prévu à 14h, que sera désigné le pays organisateur de la Coupe d’Afrique de 2017, après le retrait de la Libye à cause de la situation sécuritaire qui prévaut dans ce pays. Trois pays : l’Algérie, le Gabon et le Ghana sont en course après le retrait de l’Egypte.

L’Algérie organisera peut-être la CAN 2017, l’information nous est parvenue hier en début de soirée, au moment où les tractations dans les coulisses de la CAF allaient bon train, il faut dire que Raouraoua a fait des pieds et des mains pour réussir le coup, il n’a pas eu une seconde de répit depuis le dernier stage de l’EN au Qatar, la preuve, il a rejoint Le Caire pour commencer l’opération séduction qui aurait accouché d’échos favorables, confirmation cet après-midi à partir de 14h.

Contrairement à la fois précédente, lorsque la CAF avait attribué les trois suivantes coupes d’Afrique des nations à des pays francophones : le Cameroun (2019), la Côte d’Ivoire (2021) et la Guinée (2023), cette fois-ci le ministre des Sports algérien Mohamed Tahmi a bien effectué le déplacement au Caire pour assister à l’annonce du pays qui bénéficiera du soutien des 13 membres exécutifs de la CAF.

Tahmi qui a défendu crânement le dossier algérien depuis le début, et s’est même permis le luxe d’aller au bras de fer avec le président du COA Mustapha Berraf a pris son courage entre les mains en rejoignant le Caire, où il a eu la chance de dîner  lundi soir avec les membres de la CAF, son programme s’est étalé aussi hier sur une entrevue avec le ministre égyptien des Sports dans le cadre des relations bilatérales entre les deux pays.

Aujourd’hui à 11h, l’heure de la réunion du Bureau exécutif de la CAF, qui aura pour mission d’écouter les 3 pays, le professeur Tahmi lira une courte allocution avant de présenter le dossier algérien devant les présents, objectif : séduire et gagner la confiance des 13 votants. 

Du côté de la FAF, et en plus de Raouraoua qui se trouve sur place depuis longtemps, il y aura Yacine Benhamza membre du Bureau fédéral, le président de la commission médicale le docteur Bouglali ainsi que le SG Nadir Bouzened.

Le déplacement du ministre est en lui-même un bon signe, c’est du moins c’est ce qui se dégage de cette visite, cela correspond parfaitement aux dernières nouvelles reçues hier du Caire annonçant avec certitude l’avantage acquis par le dossier algérien par rapport à la candidature gabonaise.

 

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email