L’émotion est vive en Tunisie après la décapitation d’un jeune berger

Publié le 19.11.2015, 16h41 par La Rédaction | 177 vues | 0 Commentaires

L’émotion est vive en Tunisie après la décapitation d’un jeune berger La détresse est grande en Tunisie après la décapitaiton du jeune berger, Mabrouk Soltani

 

Mabrouk Soltani, âgé de 16 ans, a été égorgé puis décapité froidement par un groupe de djihadistes vendredi dernier. Les Tunisiens ne cachent pas leur colère et indignation. Le jeune berger faisait paître ses moutons sur le Mont Mghilla au moment du drame.

Le frère de la victime Mohamed ne trouvait pas les mots pour décrire l’horreur de la situation à laquelle est confrontée sa famille : « C'est la première fois dans l'histoire que la tête de quelqu'un passe la nuit dans un frigo et son corps dans la montagne. (...) Est-ce concevable? Où est la police ? Où est l'armée ? (…) On les a appelées à 17H00, ils nous ont dit, on ne monte pas. »

Et on peut le comprendre, le site du Parisien révèle que le lendemain du meurtre, ce sont les proches eux-mêmes qui ont dû braver le danger pour aller chercher la dépouille de Mabrouk qu'ils trouveront gardée par des chiens.

Le Premier ministre Tunisien, Habib Essid, a d'ailleurs reconnu le peu de réactivité des autorités locales : « Nous avons pris les mesures nécessaires, un peu tard il est vrai (...) Mabrouk a été tué seulement pour avoir refusé de livrer ses bêtes aux jihadistes. »

Le meurtre n’a pas encore été revendiqué

Le ministre de l'Intérieur Najem Gharsalli  ne s'est rendu sur place que samedi après l’arrivée des proches du défunt. La colère des habitants a alors éclaté face à cette arrivée plus que tardive, réclamant manu militari de pouvoir se défendre eux-mêmes contre ce danger de plus en plus vif.

A ce jour, aucune revendication n’a encore été formulée. Bien que le groupe terroriste Aqmi fût suspecté dans un premier temps après avoir récemment menacé via un communiqué « toute personne aidant ou renseignant les forces de l’ordre sur les moujahidines », ce dernier a depuis démenti l’hypothèse sur son compte Twitter.

A suivre…

La Rédaction

 

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email