Lutte contre le Covid-19 : l'axe Paris-Tunis bat son plein

Publié le 26.10.2020, 17h47 par La Rédaction | 20 vues | 0 Commentaires

Lutte contre le Covid-19 : l'axe Paris-Tunis bat son plein Lutte contre le Covid-19 : l'axe Paris-Tunis bat son plein


Comme le rapporte Le Figaro, Jean-Yves Le Drian a signé jeudi 22 octobre avec son homologue, Othmane Jarandi, le versement en 2020 d'une première tranche de 100 millions d'euros dans le cadre d'un plan d'aide triennal annoncé par le président Macron en juin. 

Mais ce n'est pas tout, ce dernier a aussi "annoncé, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, la livraison de 500 000 euros d'équipements, dont des masques, des réactifs pour les tests et 19 respirateurs pour le transfert médicalisé des patients".

Le média ajoute dans la foulée "qu'Emmanuel Macron avait promis une enveloppe de 350 millions d'euros lors de la visite de son homologue tunisien, Kaïs Saïed, à Paris en juin. Ces prêts viendront appuyer sur trois ans (de 2020 à 2022) les réformes économiques engagées en matière de gouvernance des entreprises publiques, de protection sociale, d'accès au secteur financier et de mobilité urbaine, a-t-on précisé de source française. Outre ces sommes, une seconde convention a été signée pour un prêt de 38 millions d'euros destiné à l'installation d'une station de traitement de l'eau potable à Bjaoua, dans la banlieue ouest de Tunis".

Bruxelles met aussi la main au portefeuille

Pour rappel, l’Union européenne avait acté en mars dernier d'offrir respectivement 450 millions d’euros à Rabat et 250 à Tunis pour contrecarrer les plans du virus. Et cela, dans le cadre des excellentes relations de partenariat et de solidarité entre la Tunisie et Bruxelles.

Dans les faits, la décision de l’UE autorisait le décaissement immédiat au profit de la Tunisie d’un appui budgétaire sous forme de dons, à concurrence de 250 millions d’euros dans le but de lutter contre le coronavirus et ses conséquences socio-économiques.

Dans le même contexte, la partie européenne renforcera le programme « Santé/ Essaha Aziza » en cours, en triplant les fonds qui lui sont alloués; Lesquels passeront de 20 millions d’euros sur 13 gouvernorats à 60 millions d’euros pour tous les gouvernorats.

Le Maroc également soutenu par l'UE

Concernant le royaume chérifien, Bruxelles appuiera le budget marocain en réallouant immédiatement 150 millions d’euros, spécifiquement dédiés aux besoins du Fonds Spécial pour la Gestion de la Pandémie Covid-19.

De même, Bruxelles entreprendra de réorienter 300 millions d’euros des fonds alloués au Maroc vers la réponse à la pandémie en accélérant leur mobilisation pour répondre aux besoins budgétaires exceptionnels du pays maghrébin.

La Rédaction

Publier votre réaction avec un compte anonyme
  • text :*

    nombre de lettres restantes 500

Publier votre réaction avec votre propre compte

Vos réactions | 0 réactions

Problème de mot de passe

Veuillez saisir votre email