Un second pont reliera Bahreïn à l’Arabie saoudite dès 2024

International Moyen-Orient

Les travaux du “King Hamad Causeway”, long de 25 km, ont débuté en 2021 et s’échelonneront sur 3 ans.

Le projet est quant à lui estimé à 4 milliards d’euros, relaie le site Oumma. Le média ne manque d’ailleurs pas de superlatifs pour décrire les tenants et aboutissants liés à ce nouveau pont, cette impressionnante passerelle, construite pour renforcer les relations économiques entre les deux pays de l’or noir.

Et, au-delà, pour dynamiser puissamment le commerce avec les Emirats arabes unis, le Koweït et le sultanat d’Oman, comportera trois voies : une sur laquelle circuleront les trains de voyageurs, une autre où les trains de marchandises passeront, et enfin une troisième que seules les voitures (auront l’autorisation) d’emprunter.

Pour rappel, le “King Hamad Causeway” est le deuxième pont à relier les deux nations par voie terrestre, après “le King Fahd Causeway” construit en 1996. A titre d’exemple, ce dernier a enregistré plus de 19 millions de passages en 2013. Ce chiffre devrait donc sensiblement augmenter pour son cadet.

La rédaction
Créé en 2013, le site Maghrebnaute.com traite de l’actualité de l’Algérie, du Maroc et la Tunisie, mais également du monde arabe de façon plus large.